U Corsu – Le Blog

20 novembre 2017
par admin
Commentaires fermés sur L’Aigle Pêcheur

L’Aigle Pêcheur

L’aigle pêcheur, ou balbuzard (Pandion haliaëtus), est l’unique représentant de la famille des Pandionidae. C’est le seul oiseau de proie diurne ayant des doigts réversibles et des narines qui peuvent se fermer, ce qui lui permet de mieux plonger sous l’eau pour pêcher, le poisson étant son aliment exclusif.

Sa longueur totale est de 55 à 60 cm, son envergure varie de 1,45 à 1,65 m et son poids est de 1,1 à 2 Kg. La partie inférieure de ses doigts est recouverte de plaques cornées, notamment au niveau des articulations, ce qui lui permet, grâce à ses serres longues et crochues, de ne pas laisser échapper sa proie quand celle-ci est glissante.

En Corse, les Balbuzards, aigles pêcheurs, au bord de l’extinction il y a 15 ans, ont triplé leur effectif ( environ 20 couples) grâce aux efforts de protection du parc naturel régional Corse. Ils nichent dans les falaises du littoral, et tout particulièrement dans la réserve naturelle de Scandola. C’est une espèce solitaire, parfois grégaire. La femelle pond, en moyenne, trois œufs ; les petits sont nidicoles (espèce animale dont les petits naissent nus et aveugles).

22 février 2017
par gestionnaire
Commentaires fermés sur Le thermalisme en Corse

Le thermalisme en Corse

Le thermalisme en Corse
Entre le VIIIe et le IXe siècle avant J.C, les Romains amateurs et connaisseurs de sources thermales ont apprécié celles de Pietrapola, dans leurs sites paradisiaques, si proches d’Aléria.
Ils y créèrent des Thermes et profitèrent de leurs bienfaits…
La confirmation de cette hypothèse fut la découverte des vestiges de thermes magnifiques, de pièces de monnaies, et de canalisations anciennes dans l’implantation des thermes actuels.
Ils n’auraient utilisé que les propriétés thermiques des eaux chaudes, ne recherchant pas une action curative interne, mais seulement le bien être de l’effet balnéaire.
Les romains furent chassés à leur tour par des invasions successives de Sarrasins et, probablement, alors, la station Thermale de Pietrapola fut détruite.

Sources en Corse
Pietrapola, 2 sources (près d’Aléria et de Prunelli-di-Fiumorbo) bien connues pour leurs eaux très chaudes, actives contre les douleurs rhumatismales.

Deux sources (près d’Asco) dont une diurétique, l’autre agissant sur les maladies de foie.

Morenzana (dans la piève de Mariana) eau ferrugineuse.

Campo Cardetto (souce) peu connue qu’il faut chauffer pour usage.

Guitera Sornu (dans la piève de Tallabo des Bains).

Caldane de Tallano (dans la piève d’Alata), eau chaude. Egalement au village de San’ Antonio de cette même piève, il y a une source froide.

3 stations (dans la piève de Vico)
1-      Musi : eau tiède
2-      Balogna : eau tiède
3-      Sornu in Su Guagno : eau chaude

Les stations thermales
Etablissement thermal de Pietrapola : les sources d’eau thermale sont au nombre de sept.
Le débit total de toutes ces sources réunies est de 200.000 litres/jour.
Indications : affections de l’appareil locomoteur, rhumatismes, arthrite, arthrose…

Etablissement thermal de Guagno-les-Bains : il permet des cures traitant la rhumatologie avec présence médicale, et celle d’un ostéopathe.
Indications : rhumatologie

Etablissement thermal d’Urbalaconne (Sources Taccana)
Indications : voies respiratoire (ORL), rhumatologie, dermatologie, psoriasis, ulcères variqueux

 

14 février 2018
par gestionnaire
Commentaires fermés sur Ferraghju – Février

Ferraghju – Février

« Ferraghju, ferraghettu, cortu è maladettu »

 

Fêtes mobiles

04 février : Dimanche de la Sexagésime
11 février : Dimanche de la Quinquagésime
13 février : Mardi gras (dernier jour avant le début de la Carême)
14 février : les Cendres
18 février : premier dimanche de la carême (Quadragesime)
25 février : deuxième dimanche de la carême (Reminiscere)

Saints populaires et anciennes célébrations
(d’après l’histoire de l’église de Corse du chanoine Casanova)

03 février : Marc de Tralonca, 1482.
08 février : Aloysio d’Alesani, 1480.

Quelques dates

01 février 1821 : Un rapport du sous-préfet de Corti avait pour titre : « Mémoire pour l’établissement d’une académie dans la ville de Corte ».
01 février 1823 : Réunis dans la forêt d’Aitone, les bandits corses élisent leur roi Théodore Poli.
01 février 1830 : Inauguration, à Aiacciu, du théâtre Saint Gabriel. Le nom lui était donné pour honorer le préfet de l’époque : Gabriel Lantivy.
01 février 1860 : Naissance à Aiacciu, du futur auteur de la célèbre série des « Pardaillan » : Michel Zevaco.
01 février : 1888 : Dans la plaine de Cervioni le train passait pour la première fois tout près de l’auberge de Maria Felice, l’auteur de « A canzona di u trenu ».
01 février 1983 : l’équipe d’alpinistes de Jean-Paul Quilici plantait le drapeau corse sur le sommet de l’Anacongua.
02 février 1884 : A Bastia, des échafaudages qui servaient à réparer la maison Fantauzzi s’écroulaient.
C’était la chandeleur. Durant une cinquantaine d’années les ouvriers ne travailleront plus le jour de la chandeleur.
02 février 1974 : Décès de Simonu di San Jorghiu, poète.

Votre jardin

Penser à répandre un peu d’engrais azoté autour des arbres et arbustes en remuant la terre pour l’enfouir.
A la fin du mois on peut greffer en fente ou en couronne les arbres à feuilles caduques.
Répandre de l’engrais complet ou du fumier en remuant de nouveau la terre pour planter les oignons en bulbes (oignons de Mulhouse, de Cambrai…) ainsi que les pommes de terre et les petits pois. Si ce n’est déjà fait, tailler les rosiers.

Us et Coutumes

Le 2 février (a ciriola) l’Eglise procédait à la bénédiction et à la distribution de petits cierges. Le lendemain, le prêtre présentait deux de ces cierges soudés en V devant la gorge des fidèles : une prière demandait à saint Blaise de la préserver des divers maux. Dès le mardi Gras, les anciennes fêtes païennes refaisaient surface. Le pouvoir était donné à un roi de Carnaval.

 

 

25 janvier 2018
par gestionnaire
Commentaires fermés sur Ghjennaghju – Janvier

Ghjennaghju – Janvier

« Diu ti guardi d’ùn bon ghjennaghju »

 

Fêtes mobiles

07 janvier : jour des rois (Epiphanie)
28 janvier : dimanche de la Septuagésime

 

Saints populaires et anciennes célébrations
(d’après l’histoire de l’église de corse du chanoine Casanova)

05 janvier : Angelo d’Aleria, milieu 15 ème siècle.
07 janvier : Gregorio Leoni de Saint Jean de Moriani, 1809.
07 janvier : P. Antonio Dari de Calenzana, 1886.
25 janvier : vénérable Franceschino de Ghisoni, 1832.
30 janvier : Fiorella de Bastia, 1474.

 

Quelques dates

01 janvier 1803 : Le clergé et la vie religieuse de l’Ile D’Elbe étaient rattachés au diocèse d’Ajaccio.
01 janvier 1807 : Napoléon rencontrait pour la première fois celle qui allait devenir son amante bien aimée Marie Walewska.
01 janvier 1848 : Le phare de la Giraglia était mis en service pour la première fois.
01 janvier 1875 : Naissance, à Carchetu d’Orezza, de celui qui allait devenir le bandit Castelli.
01 janvier 1923 : Le P.C.A. créait à Ajaccio, un comité pour ériger un monument à Ponte Novu.
01 janvier 1931 : L’hebdomadaire « Détective » commençait la publication d’une série d’articles sur les bandits corses.
01 janvier 1965 : La Corse n’avait plus que 364 communes. Poghju di Tallà venait de s’unir à Santa Lucia.
02 janvier 1960 : Réforme monétaire : 100 francs devenaient 100 centimes.
02 janvier 1978 :  Antoine Ciosi terminait d’écrire son livre « Notes et chansons ».
03 janvier 1763 : Naissance à Aiacciu, de Joseph Fesch, oncle germain de Napoléon.
03 janvier 1790 : A Cervioni Mgr de Guernes célébrait une messe d’action de grâces pour remercier l’assemblée constituante du décret du 30 novembre qui déclarait la Corse partie intégrante de l’Empire français.
03 janvier 1965 : Inauguration à Corti de l’université Pascal Paoli.

 

Votre jardin

Finir de tailler les arbres fruitiers à feuilles caduques, arbustes et vignes, piocher autour.
Profiter d’une période ensoleillée pour retourner la terre en prévision des plantations de printemps.
Si on ne l’a déjà fait en décembre, planter les ails.

 

Us et coutumes

Le premier janvier, les enfants faisaient le tour des maisons pour offrir un rameau d’olivier et souhaiter la bonne année : « Bon di è bon annu, bon capu d’annu, pace è salute per tuttu l’annu ».
Saint Antoine le Grand (le 17 janvier) et sainte Dévote déclarée patronne principale de la Corse par la sacrée Congrégation des rites (le 27 janvier), étaient célébrés avec ferveur en ce temps où la plupart des travaux des champs étaient suspendus.

23 janvier 2018
par gestionnaire
Commentaires fermés sur PRUVERBII – PROVERBES

PRUVERBII – PROVERBES

U lume maiò abbaglia u mino
La forte lumière écrase la petite

Diu ti franchi da u focu, da l’acqua è da i falzi testimoni
Dieu te préserve du feu, de l’eau et des faux témoignages

Cù u travagliu è cù a pace, l’abbundanza ancu si face
Du travail et de la paix naît l’abondance

A’ u cantu si connosce l’acellu, è a u parlatu u cerbellu
On reconnaît l’oiseau au chant et l’intelligence aux choses dites

U bisognu abbatte a legge
Besoin fait loi

Casa senza patrone, hè nave senza timone
Une maison sans maître est un navire sans gouvernail

Megliu andà solu chè male accumpagnatu
Mieux vaut être seul que mal accompagné

Per viaghju s’acconcia a somma
allant allant, les choses s’arrangent

Centu penseri ùn accordanu un debitu
Cent soucis n’accordent dette

Collera cun collera, ùn facenu mai accordu
Colère avec colère ne peuvent s’entendre

A’ vulè troppu accuncià, spessu si sconcia
A trop vouloir arranger, souvent on dérange

Incù l’acetu ùn si piglia mosche
On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre

Acqua minuta passa i panni, è ùn hè criduta
Petite eau traverse les habits et n’est pas crédible

Cù l’acqua di u ruscelli, si facenu gran fiumi è guadelli
Petits ruisseaux font de grandes rivières

Furtuna male acquistata, prestu ruvinata
Bien mal acquis ne profite jamais

Hè l’ochju di u patrone chì ingrassa u cavallu
C’est l’oeil du maître qui engraisse le cheval

Chì ùn spera, s’addispera
Qui point n’espère, se désespère

A’ chì troppu affascia, nunda stringhje
Qui trop embrasse mal étreint

Chì tardi ghjunghje, male alloghja
dernier arrivé, dernier servi

Patti chjari, amici cari
Les bons comptes font les bons amis

Chì arruba un ladrone, hà cent’anni di perdone
Celui qui vole un malandrin est pardonné pour cent ans

Tal calzu, tal magliolu; tal babbu, tal figliolu
Tel père, tel fils

U techju ùn crede  u famitu
Ventre plein ne croit pas ventre vide

Seguida chì camina, è micca chì si ferma
Suis celui qui avance et non celui qui s’arrête

Ogni scarpu trova u so pede
Chaque chaussure trouve son pied

In bocca chjosa ùn ci entre mosca
Il n’entre pas mouche dans une bouche close

Cù nimici vechji, ùn fà amicizia nova
Ne fais pas ami-ami nouveau avec des anciens ennemis

Denari è amicizia torcenu u nazu à a ghjustizia
Argent et amitié font un pied de nez à la justice

E pignule, lasciale fà à u pignulaiu
Chacun son métier, les vaches seront bien gardées

Duve ci sò i galli, ùn cantanu e galline
Là où trônent les coqs, les poules se taisent

Grassa cucina, magru testamentu
Abondance, maigre testament

 

 

16 janvier 2018
par gestionnaire
Commentaires fermés sur CONSERVER vos aliments plus longtemps

CONSERVER vos aliments plus longtemps

ARTICHAUT

Il est comme les fleurs : il se conserve plus longtemps quand on lui met la queue dans l’eau.

CHAMPIGNONS DE PARIS

Enroulés dans du papier journal, ils gardent leur fraîcheur plus longtemps.

CITRON

 

 

 

 

Si seules quelques gouttes de jus de citron (ou jus d’orange) vous sont nécessaires, inutile de couper le fruit en deux ! Percez un petit trou dans l’écorce, pressez et rebouchez l’orifice avec un cure-dent.
Quand un citron est coupé en deux, saupoudrez la partie entamée avec du sel pour le conservez plus longtemps.
Il est possible d’entretenir un lavabo ou un évier en émail en le frottant avec un demi citron racorni.

CRÈME FRAICHE

Transférée dans un pot bien hermétique, elle se conserve un mois environ au réfrigérateur.

FRUITS

Si vous ne mangez que la moitié d’un fruit (pomme, poire, pêche…), arrosez l’autre moitié avec du jus de citron pour éviter qu’elle s’oxyde au contact de l’air. Vous pourrez ainsi la manger pus tard.

LÉGUMES

Quand des légumes tels que les carottes, les céleris, ou les poivrons se ramollissent, coupez-les, lavez-les et laissez-les tremper une journée dans l’eau au réfrigérateur. Le lendemain, ils auront retrouvé leur croquant.

PAIN

Rangé dans une boîte avec une moitié de pomme, il conserve son moelleux plus longtemps.
Après quelques secondes au micro-ondes, le pain dur redevient appétissant.
Humidifié légèrement et passé au four, il retrouve son croustillant.

ODEURS DE FRITURE

Faites bouillir de l’eau avec quelques clous de girofle pendant tout le temps de cuisson, odeur agréable à coup sûr.

POMMES DE TERRE

Entreposées dans un endroit sombre avec deux pommes (fruits), les pommes de terre ne germent pas.

TOMATES

 

 

 

Si vous avez un surplus de tomates, pour ne pas les perdre, il suffit de les mettre une minute dans l’eau bouillante, de les peler,de les couper en dés et de les congeler. Elles serviront comme sauce pour les pâtes.

 

15 janvier 2018
par gestionnaire
Commentaires fermés sur Les sports en montagne

Les sports en montagne

Les sentiers et les circuits de randonnées

Le Parc Naturel Régional de la Corse
2 rue Major Lambroschini BP 417
20184 Ajaccio
Courriel : infos@parc-naturel-corse.com(link sends e-mail)

Tél. : 04 95 51 79 10
15 jours à travers la haute montagne de Calenzana à Conca. Cet itinéraire nécessite une bonne condition physique et une bonne connaissance du milieu montagnard. Il est praticable de la mi-juin à la fin octobre.

(Photo : Thomas P. Widmann)

Dans l’ombre de son cousin le GR20, le Mare e Monti est une magnifique randonnée de 10 étapes, entre Calenzana et Cargèse,  praticable toute l’année avec des moments privilégiés au printemps et à l’automne. Le sentier serpente entre mer et montagne et relie ainsi les magnifiques rivages au maquis de l’île de Beauté.